Implant dentaire Tunisie

Implant dentaire, correction des problèmes d’édentation

En chirurgie cosmétique dentaire, la pose d’implants dentaire constitue la solution la plus efficace pour le remplacement d’une dent perdue. Cette procédure, se distingue par un taux de succès de 99,1%.

Pose d’implant dentaire, de quoi s’agit-il?

«L’implantologie dentaire», est la solution idéale pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes avec un résultat esthétique très naturel. Elle est indiquée, pour traiter:

Une edentation unitaire: 1 dent est absente entre 2 dents saines,

Une edentation intercalaire : Plusieurs dents manquantes entre 2 dents saines,

Une edentation postérieure: Des dents manquantes à l’arrière de la mâchoire inférieure ou  supérieure,

Une edentation totale: Toutes les dents sont manquantes.

Pose d’implant dentaire, comment ça marche?

La pose d’implant dentaire, se déroule sous anesthésie locale ou parfois générale selon le nombre de dents à remplacer.

La phase implantaire

Le dentiste, ouvre la gencive par de petits forets de différents diamètres, il creuse dans l’os de la mâchoire pour insérer l’implant dentaire.

Pendant 3 à 6 mois de cicatrisation, l’implant va progressivement s’intégrer à l’os maxillaire et la gencive.

La phase prothétique

Le dentiste, pose la couronne définitive sur un pilier qui sert comme point d’attache entre l’implant et la dent.

Pour remplacer un grand nombre de dents, il utilise un bridge complet en porcelaine fixé sur un nombre restreint d’implants dentaires pour recouvrir la totalité de la zone édentée.

Pose d’implant dentaire, récupération et résultat.

Pendant 3 ou 4 jours, le patient doit manger des aliments mous.

La nouvelle dent, va procurer un confort proche de celui des dents naturelles.

Outre l’aspect esthétique, les implants dentaires apportent un renforcement de la dentition dans son ensemble et d’éviter la survenue des problèmes d’édentation.

Pose d’implant dentaire, complications éventuelles.

L’imperfection liée à cet acte, est relative au «rejet», lorsque l’implant ne tient pas sur la mâchoire. Il s’agit, d’un d’échec implantaire.