Reconstruction mammaire Tunisie

La chirurgie reconstructive du sein est concerné par la restauration du galbe, contour et de l’esthétique du sein après les opérations de tumeurs (mastectomie), les traumatismes, ainsi que des malformations congénitales du sein (asymétrie, malformation du sein tubéreux, syndrome de Poland, etc.).

Dans un sens le plus large, la Reconstruction mammaire Tunisie  concerne les patients qui ont subi des complications suite à des interventions précédentes, nécessitant également une reconstruction mammaire.Reconstruction Mammaire

Sommaire

  1. Reconstruction mammaire Tunisie avec des implants
  2. Insertion de prothèse d’expansion tissulaire
  3. Faits importants concernant la reconstruction mammaire avec des implants
  4. Reconstruction mammaire avec du tissu autologue
  5. Reconstruction mammaire Tunisie en utilisant un tissu abdominal
  6. Reconstruction mammaire avec le tissu de la cuisse (fémorale)
  7. Reconstruction mammaire utilisant un tissu fessier
  8. Chirurgies de correction post reconstructive
  9. La Reconstruction du mamelon

Reconstruction mammaire Tunisie avec des implants :

En cas de mastectomie avec seulement retrait du tissu glandulaire, sans ablation d’excès cutanée, il est possible d’utiliser la méthode la plus simple de Reconstruction mammaire Tunisie avec insertion d’implant. Dans cette procédure, une prothèse de silicone de taille appropriée est introduite dans la cavité laissée. Les implants utilisés dans notre clinique sont certifiés et approuvés.

L’incision a déjà été déterminée par l’ablation préalable de la tumeur ou de la glande mammaire, de sorte qu’il n’y aura pas de nouvelles cicatrices (région du mamelon ou du pli infra-mammaire). Cette chirurgie est principalement utilisée lorsqu’une extraction soigneuse de la glande mammaire est effectuée. L’implant peut être remplacé par un tissu autologue à tout moment, si le résultat n’est plus satisfaisant.

Insertion de prothèse d’expansion tissulaire

Cependant, lorsque le sein est retiré avec sa peau, la poche restante n’est généralement pas assez suffisante  pour l’insertion de l’implant. Dans ce cas, la cavité résultante doit être étendue au cours de plusieurs mois en préparation de la procédure. Pour y parvenir, une prothèse dite « prothèse d’expansion tissulaire »  est introduite. Une fois la cicatrisation terminée (environ trois semaines), elle peut être remplie de solution physiologique pour étirer la peau et fabriquer une nouvelle poche pour préparer la reconstruction du sein. Comme les tissus se rétréciront quelque peu plus tard, nous visons une surexpansion avant de remplacer  la prothèse d’expansion tissulaire par la prothèse permanente définitive en silicone.Reconstruction mammaire Tunisie

L’avantage de ce type de reconstruction mammaire est la simplicité, temps de fonctionnement court, l’absence d’une nouvelle cicatrice puisque la prothèse provisoire peut être introduite à travers celle de la mastectomie. Les inconvénients comprennent de légères irrégularités qui, se produisent en raison de la fragilité de la peau.

Le positionnement de l’implant au-dessous du muscle pectoral permet de mieux masquer ces irrégularités. Cependant, puisque la prothèse est un corps étranger, les problèmes causés par la coque fibreuse peuvent se développer même des années après l’opération.

La coque formée autour de l’implant peut se durcir qu’elle conduise  à des déformations peu attrayantes et même à la douleur. Le remplacement de l’implant n’est souvent qu’une solution temporaire.

Si la radiothérapie est planifiée, la reconstruction de l’implant doit être évitée puisque le rayonnement peut causer une coque fibreuse. D’autres complications potentielles comprennent un gonflement, une inflammation ou une sensation persistante de tension dans la peau dilatée.

Néanmoins, après reconstruction avec des implants, toutes les autres méthodes greffage de tissus autologues restent des options possibles.

Faits importants concernant la reconstruction  mammaire avec des implants

  • Anesthésie: général
  • Durée de l’opération : une à trois heures
  • Séjour à la clinique : de quatre à six jours
  • Soutien-gorge de contention : de huit à douze semaines
  • Enlèvement de la suture: après deux semaines
  • Enlèvement du tube de drainage: un à cinq jours
  • Restriction des activités sportives: huit à douze semaines

Reconstruction mammaire avec du tissu autologue :

La méthode de reconstruction mammaire la plus naturelle consiste à utiliser le propre tissu endogène du corps. Son plus grand avantage est que la solution de la reconstruction du sein par le biais d’un corps étranger est évitée.

Les techniques microchirurgicales permettent la reconstruction du sein avec du tissu endogène proviennent de diverses régions du corps:

Reconstruction mammaire Tunisie en utilisant un tissu abdominal :

Dans notre clinique, cette méthode chirurgicale est la plus courante pour la reconstruction du sein, car ce type de reconstruction offre le résultat le plus naturel. Il est basé sur la ressemblance entre la peau abdominale et le tissu adipeux qui correspondent le plus au tissu mammaire.

Bien sûr, une condition préalable est la présence d’une quantité adéquate de tissu abdominal. Avec la technique standard utilisée, le tissu adipeux de l’abdomen est transplanté, c’est-à-dire qu’une partie de la peau et du tissu adipeux est retirées et ensuite reliés microchirurgicalement au système vasculaire du receveur.

Reconstruction mammaire avec le tissu de la cuisse (fémorale) :

Le lambeau musculaire présente une partie de la musculature de la cuisse supérieure, y compris la peau et le tissu adipeux. Cette méthode fournit également un résultat très naturel avec une cicatrice discrète positionnée dans un pli naturel du corps (intérieur de la cuisse / pli de l’aine).

L’opération est la mieux adaptée pour les patients minces avec de petits seins. Comme pour les lambeaux de DIEP, le lambeau est prélevé, puis transplanté avec l’ensemble de  muscle-peau-graisse et suturée dans les vaisseaux receveurs. L’anatomie des trois composants (muscle, peau et graisse) permet l’ajustement du lambeau

Parfois, il est également possible de préparer un lambeau de peau et de graisse en incluant le tissu musculaire. L’opération se déroule sous anesthésie générale. Le séjour à la clinique est d’environ six à dix jours.

Les risques et complications sont similaires à ceux des autres types de reconstruction mammaire. La cicatrisation des plaies occasionnelle peut survenir sur le site de récolte.

Reconstruction mammaire utilisant un tissu fessier :

Une autre alternative est l’utilisation de tissu fessier. La peau et la graisse sont récoltées dans la région supérieure des fesses / de la hanche. Une autre option est ce qu’on appelle le lambeau fascio-cutané infragluteal. Le tissu fessier est un peu plus difficile à transplanter, mais constitue une alternative dans l’absence du tissu adipeux abdominal.

Chirurgies de correction post reconstructive :

Les procédures de correction après la reconstruction mammaire comprennent par exemple la « symétrisation ». Le plus souvent, il est nécessaire de resserrer, d’agrandir ou de réduire le côté sain.

Nous utilisons notamment la greffe de graisse endogène («lipofilling») pour compenser les asymétries, afin d’obtenir le meilleur résultat possible. Les interventions correctives doivent avoir lieu environ six mois après la reconstruction mammaire.

La Reconstruction du mamelon :

Une dernière procédure à effectuer est la restauration du mamelon. Cette intervention complète la reconstruction du sein et contribue significativement à redonner au buste féminin un aspect plus esthétique.

La reconstruction du mamelon et de l’aréole peut être réalisée par diverses méthodes chirurgicales (plastie locale des lambeaux = déplacement du tissu originel ou avec tatouage).

Reconstruction mammaire Tunisie , la consultation préopératoire.

Une consultation en chirurgie plastique, permet au praticien de disposer d’une information complète et éclairer la patiente sur ses réelles motivations de reconstruction.

Le chirurgien plasticien, réalise une consultation spécifique à l’occasion de laquelle la patiente va bénéficier toute liberté pour discuter sur son état de santé et déterminer le projet de l’intervention.

Un bilan sanguin préopératoire est réalisé conformément aux prescriptions ainsi qu’un bilan radiologique du sein de type mammographieéchographie.

Il est vivement recommandé que la patiente arrête de fumer du tabac pendant 1 mois avant et 1 mois après la chirurgie. De plus, aucun médicament contenant de l’aspirine ne doit être pris durant les 10 jours qui précédent l’intervention.

Les techniques de reconstruction mammaire.

Schématiquement, il existe trois techniques de reconstruction du sein:

 1-Reconstruction par implant mammaire isolée.

Il s’agit, de la pose d’un implant pré-rempli en gel de silicone à l’arrière du muscle grand pectoral. Lorsque la qualité de peau et la morphologie du sein et du muscle pectoral le permettent, le praticien peut opter à cette option.

 

2-Reconstruction par prothèse mammaire et lambeau de Grand Dorsal.

Le chirurgien, prélève le muscle grand dorsal sur le dos avec parfois une partie de la peau afin de la déplacer sur le site de reconstruction mammaire. Il s’agit, d’un acte efficace lorsque la quantité de peau de la poitrine est insuffisante ou trop fragilisée par les rayons de radiothérapie. C’est qui permet de bénéficier d’un volume et un contour au sein.

 3-Reconstruction par un lambeau sans prothèse type Grand Droit de l’abdomen.

Cette option, se base sur le transfert de l’excès de peau et de la graisse sur le thorax vers la zone de reconstruction mammaire afin de reconstituer le volume et les contours du sein ainsi qu’une souplesse relativement naturelle. Cette opération, se déroule sous anesthésie générale avec une hospitalisation de 2 à 3 jours.

Reconstruction mammaire Tunisie , les suites opératoires.

La première nuit est souvent douloureuse, cependant des médicaments antalgiques sont habituellement. Une gêne douloureuse persiste pendant 3 jours et s’estompe de façon progressive en un délai qui varie d’une patiente à l’autre. La patiente, va se sentit fatiguée pendant 1 à 2 semaines si seule une prothèse est utilisée, 3 à 4 semaines après une reconstruction par lambeau de grand dorsal et jusqu’à 3 mois après reconstruction utilisant le muscle grand droit de l’abdomen.

Reconstruction mammaire Tunisie , les complications possibles.

Heureusement, les vraies complications de la chirurgie de reconstruction mammaire sont rares:

  • Des hématomes souvent sans gravité et qui doivent êtres évacués lorsqu’ils sont trop importants, Une infection exceptionnelle, à part quelques rares micro-abcès développés sur un point de suture et qui serait facilement traités par de petits soins locaux. En effet, une simple conjonctivite sera prévenue par la prescription habituelle de collyres les premiers jours,
  • Des anomalies de cicatrisation qui restent très rares sur les paupières où la peau, très fine, cicatrise habituellement de façon quasiment invisible, Des kystes épidermiques qui peuvent apparaître le long des cicatrices et qui s’éliminent souvent de façon spontanée. En pratique, ils sont faciles à supprimer lors d’une consultation de contrôle et ne compromettent pas la qualité du résultat final.