La nymphoplastie est une chirurgie intime parfois réparatrice, parfois esthétique. N’importe la motivation, l’intervention consiste à enlever l’excès de peau au niveau des lèvres internes du vagin. La correction n’a aucun impact sur la sensibilité sexuelle.

Nymphoplatie: une chirurgie intime facile mais assez efficace

La réduction des lèvres internes du vagin grâce à la chirurgie intime en Tunisie commence à se répandre. De plus en plus de femmes qui ont subi cette chirurgie admettent qu’elles ne savaient pas que cette option existait tout en se sentant gênées toute leur vie.

Cette chirurgie consiste à couper l’excès de peau autour des lèvres internes. La peau autour du clitoris n’est pas enlevée pour ne pas provoquer de perte de sensibilité sexuelle. Pendant la position de lithotomie, des marques seront faites pour estimer l’excédent qui devrait être corrigé. La procédure prend moins d’une heure sous anesthésie locale. Un sédatif léger peut être administré au besoin.

Dois-je craindre des risques causés par une réduction des lèvres vaginales?

Les risques sont très faibles après une nymphoplastie en Tunisie. A prévoir, généralement, les infections ou les saignements. Une aiguille minuscule est utilisée pour congeler la zone de traitement. Aussi, il n’y a pas de douleur pendant la procédure et deux rangées de sutures dissolvantes ferment la plaie.

Cette procédure est plus inconfortable que douloureuse. L’inconfort est lié à l’œdème ou au gonflement des lèvres internes au cours des trois jours qui suivent la chirurgie. La douleur est soulagée par des médicaments durant quelques jours. Nous recommandons simplement de  rincer la zone opérée sous la douche après avoir utilisé les toilettes. Vous devez également appliquer une pommade antibiotique au cours des premiers jours. Ces soins postopératoires sont très bénéfiques pour optimiser le processus de cicatrisation et permettent l’accélération de la guérison.